EcoNous2017: Innover pour une prospérité partagéeL’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt

Entendez-vous le cri des bernaches dans le ciel? Vous pouvez vous inscrire à EcoNous2017 dès maintenant et ces oiseaux ne laisseront pas passer une telle occasion. Ces « lèves tôt » obtiendront une réduction de geese in v formation100 $ sur leur inscription, soit 20 % de rabais! Et si vous êtes membre du Réseau canadien de DÉC vous profitez d’un spécial sur le buffet, soit 100 $ de réduction additionnelle.

Ne laissez pas passer cette occasion. Joignez-vous à notre groupe, à notre volée, et ensemble nous irons beaucoup plus loin!

Inscrivez-vous 2017.econous.ca/fr/inscription

Depuis trop longtemps, l’économie se réduit à ne concerner que « moi-même »

Malgré le discours politique d’austérité, nous vivons dans une période de prospérité incomparable. Cette prospérité a rendu certaines personnes très riches alors d’autres en ont été injustement exclues. Alors que notre société fétichise les nouveaux et riches entrepreneurs d’aujourd’hui, que connaissons-nous des humbles innovateurs qui cherchent avant toute chose à générer une prospérité partagée, en particulier avec et pour ceux qui sont constamment exclus de l’économie? À EcoNous2017, vous aurez l’occasion de rencontrer ces leaders et d’apprendre les stratégies utilisées pour bâtir des économies communautaires fortes et inclusives, qui donnent la priorité aux populations et à la planète. EcoNous2017 contribuera à montrer que l’économie peut être pensée par et pour nous.

Pourquoi participer à CE Congrès?

Food for Thought
Food for Thought
Beakerhead photo taken by Trevor Lalonde
Beakerhead (photo par Trevor Lalonde)

Bon, d’accord, vous êtes peut-être fatigué de participer à des congrès. Ou peut-être, vous avez besoin d’être un peu plus stratégique avec le budget dont vous disposez pour ces congrès (j’ai déjà mentionné que la prospérité n’était pas partagée équitablement en ce moment, n’est-ce pas?). Voici trois raisons pour lesquelles je pense qu’EcoNous2017 devrait faire partie des congrès auxquels vous allez participer cette année :

Calgary abrite une innovation florissante

EcoNous2017 explorera les innovations de tout le Canada, néanmoins, nous accorderons une attention particulière à Calgary et à l’Alberta.

  • Arrivez tôt pour profiter de l’occasion de participer à l’une de nos quatre visites (deux à Calgary et deux à Olds et à Cochrane, des localités avoisinantes)
  • Food for Thought vous donnera l’occasion de savourer les meilleurs produits de Calgary tout en discutant avec des chefs et des agriculteurs
  • De nombreux ateliers mettront en valeur des initiatives et des développements inspirants situés dans la province. Ceux-ci aborderont des thèmes tels que créer et connecter des entreprises locales, les énergies renouvelables, la propriété collective, l’intégration des nouveaux arrivants sur le marché du travail, l’élaboration des politiques, l’investissement en DÉC, l’approvisionnement social et bien plus!
  • Jeudi, vous aurez de nouveau l’occasion de participer aux visites locales en découvrant des brasseries locales ou en participant à deux autres événements dynamiques qui auront lieu en même temps à Calgary : TechStock et Beakerhead

Établissez des liens avec des personnes dédiées à changer l’économie

Les délégués qui participent au congrès pancanadien de développement économique communautaire ont une passion éternelle pour encourager des communautés prospères, créer de bons emplois et faire affaire autrement. Les liens que vous établirez ici contribueront à inspirer votre propre travail et déboucheront peut-être sur des partenariats percutants. Nous avons fait en sorte que le programme contienne beaucoup de pauses réseautage pour vous permettre d’avoir le temps d’approfondir les liens que vous aurez établis lors des autres activités du programme. Pour avoir une idée des participants, jetez un coup d’œil aux organismes représentés lors des congrès précédents.

Chief Robert Joseph
Chief Robert Joseph
Shaun Loney
Shaun Loney

Les conversations que nous aurons sont nécessaires.

Les idées, c’est bien. Mais, si nous ne les développons pas par le dialogue et en explorant comment transformer la théorie en pratique, nous risquons de reproduire les vieilles idées que nous désirons changer. Nos principaux conférenciers, le chef Robert Joseph et Shaun Loney, débuteront EcoNous2017 en entamant une des conversations des plus indispensables que nous devons avoir dans ce pays : comprendre les fondements économiques de la réconciliation entre les peuples autochtones et les peuples non autochtones. Nous nous pencherons aussi sur les questions reliées au changement climatique, au travail précaire, aux disparités économiques, etc. Même si nous faisons face à des défis gigantesques, EcoNous2017 les abordera dans un esprit d’espoir et en ayant en perspective des solutions pratiques pour aller de l’avant.

Et lorsque le Congrès sera terminé, les conversations, elles, ne s’arrêteront pas. Au cours de notre dernière journée, nous consacrerons beaucoup de temps à collaborer sur des idées pratiques et réalisables que les participants ont élaborées selon une démarche de conception et d’accompagnement par les pairs et grâce aux talents présents dans la salle. Il y aura également des occasions de poursuivre l’engagement avec les partenaires collaboratifs qui ont accueilli le congrès à Calgary.

Si vous avez des questions sur le Congrès, n’hésitez pas à me contacter mthompson at ccednet-rcdec.ca.


Matthew Thompson

Matthew Thompson est Gestionnaire des communications avec le Réseau canadien de DÉC. Il a travaille avec le RCDÉC depuis 2007 dans divers domaines tels que la recherche et la mobilisation des connaissances, l’organisation d’événements et la coordination du programme pancanadien d’expériences de travail CréeAction. Il a également coécrit Assembling Understandings: Findings from the Canadian Social Economy Research Partnerships, 2005-2011, un résumé thématique de près de 400 produits de recherche sur l’économie sociale au Canada.